Les artistes

3 July 2016

Camille Desmarest

 

Camille Desmarest - headshotNée le 21 juillet 1990, Camille Desmarest pratique d’abord la danse classique avant de découvrir le contemporain l’année de l’obtention de son baccalauréat littéraire. Elle décide alors de s’engager professionnellement dans la danse et rencontre Wilfride Piollet et Jean Guizerix, dont la recherche sur le mouvement, regroupée sous le nom de Barres Flexibles, aura une influence déterminante sur son travail. Elle s’engage à leurs côtés pour l’organisation et la diffusion de leurs archives (vidéos, photos, programmes, affiches etc…).
En 2009, elle est finaliste du concours Rosalia Chladek à Saint-Cloud avec son troisième solo Diabateria qu’elle danse ensuite à la MPAA pour les “Journées Danse Dense”.

Après un an au CRR de Boulogne Billancourt en contemporain et des expériences scéniques avec Christian Bourigault et Gabriel Hernandez, Camille Desmarest intègre en 2010 le cursus du danseur interprète au Trinity Laban Conservatoire of Music and Dance (anciennement Laban Center) à Londres, dont elle sortira diplômée en 2013. Elle danse dans les pièces de Bernadette Iglich, Rahel Vonmoos, Zoi Dimitriou, Lizzie Kew Ross, Valerie Preston-Dunlop et Melanie Clarke, et participe à la Cérémonie d’Ouverture des J.O. d’été de 2012.
Elle obtient dans le même temps une licence de Lettres Modernes par correspondance à la Sorbonne Nouvelle – Paris III.
Entre Paris et Londres, elle développe une pratique d’artiste chorégraphique. Avec la compagnie Past Pleasures elle danse dans la pièce baroque Tempe Restored à la Salle des Banquets du Buckingham Palace en 2013. Sa pratique est également nourrie de rencontres et collaborations avec d’autres artistes tels que John Watts (photographe), Yaseen Khan (peintre), ou encore des musiciens tels que Garry Scott James ou Captain Simard

Depuis 2008 elle a présenté une dizaine de solos dans différents festivals, théâtres, galeries et autres espaces publics, parmi lesquels The Inhibition of Action pour « Silent Cacophony » à Greenwich (2013), Mover/Music/Color au Bonnie Bird Theatre, Londres (2013), ainsi qu’Orange Variation on a Dystopian Dream, commandée par le théâtre de Nangis en 2015.

En 2016, Camille Desmarest achève un Master organisé en partenariat entre Trinity Laban et Independant Dance, qu’elle oriente sur le développement d’une pédagogie contemporaine inspirée des Barres Flexibles.
A l’occasion du spectacle hommage Ah ! Wilfride, voici les hôtes, qu’elle co-organise avec Jean Guizerix au Théâtre de Poissy, elle danse dans 3 pièces parmi les 50 artistes qui ont fréquentés Wilfride Piollet, invités pour l’occasion.
Septembre 2016 marquera également son entrée en formation à la notation Laban au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris (CNSMDP).
Elle s’intéresse aussi à l’écriture, l’image et aux arts plastiques, réalisant parallèlement des œuvres vidéos ou
picturales.

www.camilledesmarest.com

Captain Simard

Simard - Copie

Né à Paris le 19 décembre 1989, il se passionne dès son plus jeune âge pour la musique et la chanson, et suit des cours à l’Atelier Musical (Paris XVIIIème) d’où il sortira dix ans plus tard avec un 1er prix de guitare. A cette même époque, il s’initie au théâtre et suit des cours au Théâtre des Amandiers (Paris XXème) ainsi qu’au Théâtre Michel Galabru (Paris XVIIIème).
En 2009, il monte son premier projet musical, « The Platoons », qui se veut être un laboratoire d’expérimentations musicales et poétiques, alliant improvisation Jazz et vers libres sur des mises en scène audacieuses. En parallèle, il suit des études à l’Institut du Monde Anglophone (Paris III), et il mènera à bien, sous la direction de Mme Ledantec-Lowry, de nombreux travaux de recherche ayant trait à la musique populaire traditionnelle américaine.

A partir de 2012, il prend le surnom de « Captain » et lance un projet en solo ancré dans la tradition de la chanson française « à textes ». Il présente son projet sur scène à la Grande Halle de la Villette dans le cadre du festival ‘Les Prémonitoires’ le 17 avril 2012, et y remporte un vif succès. Captain Simard commence alors à se produire régulièrement dans les bars parisiens et sur des petites scènes où il présente au public, en solo ou en formation réduite, son univers unique, aux textes exigeants, teintés d’humour et de poésie.
En décembre 2014, le Captain inaugure une formule en tandem avec son ami multi-instrumentiste Louis Fredon. C’est ce duo qui portera les chansons du Captain Simard dans les lieux emblématiques de la chanson française (Scène du Canal, Forum Léo Ferré…), en leur conférant une dimension scénique jusqu’alors inédite. Les concerts s’enchaînent alors – notamment au Clin’s 20 où il se produit plusieurs fois par an – soutenu par un public fidèle et de plus en plus nombreux.

Sa rencontre artistique avec Camille Desmarest a lieu en janvier 2014, autour de la conception du projet « It’s just about ». Cette collaboration se poursuit en juin 2015, lorsqu’il met en scène et en musique les Carnets de Camille Desmarest, avec l’aide de Louis Fredon. Cette adaptation servira de fil rouge à la “Soirée Interdisciplinaire” organisée au Centre Culturel Pouya le 19 juin 2015. Leur amour commun de la poésie, qu’elle soit verbale ou non verbale, les poussera à entreprendre l’adaptation de La Cafetière, nouvelle de Théophile Gautier; cette création se présentant comme un carrefour à la croisée de leurs pratiques respectives.

www.captainsimard.com

Laure Gazier

 

CapturelkkLaure enseigne la danse moderne depuis 2000.

Elle a travaillé dans de multiples associations, organismes municipaux et nationaux ainsi que pour l’Éducation Nationale.

Au fil des ans, ses compétences se sont étendues dans le domaine pédagogique mais aussi en matière de logistique, de gestion associative, d’informatique et de graphisme.

Elle est aujourd’hui professeur de danse au sein de l’association Les Baladines à Asnières sur Seine, du Pôle Simon Lefranc à Paris et s’investit dans la vie de la formation pédagogique Irène Popard.
Elle est à l’origine de “Au fil de soi – Danse”.